top of page

IRM et grossesse : Les informations essentielles pour se rassurer

Introduction :


L'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une technique d'imagerie médicale précieuse pour le diagnostic de nombreuses maladies. Toutefois, il est important de comprendre les implications de son utilisation chez les femmes enceintes. Dans cet article, nous examinerons les données scientifiques actuelles pour comprendre les risques potentiels, les précautions à prendre et les mesures de sécurité pour les femmes enceintes qui nécessitent une IRM.



IRM et grossesse : Des précautions au premier trimestre


Selon les dernières données scientifiques, aucune complication n'a été associée à l'IRM pour l'embryon ou le fœtus. Néanmoins, par mesure de précaution, il est recommandé d'éviter toute exposition inutile pendant le premier trimestre de la grossesse. Il est également important de noter que l'injection de produit gadoliné ne doit être administrée que si l'information diagnostique recherchée ne peut être obtenue sans injection. Dans ce cas, il est préférable d'utiliser des chélates macrocycliques. Ces mesures visent à minimiser tout risque potentiel, même s'il est actuellement considéré comme très faible.


IRM et manipulatrices enceintes : Les précautions nécessaires


Bien que les champs magnétiques statiques utilisés en IRM ne présentent aucun risque connu pour les travailleuses enceintes, il est important de respecter les réglementations en vigueur. Le décret 2016-1074 limite l'exposition des travailleuses enceintes au même niveau que celui du public, soit 40mT. Par conséquent, il est recommandé de ne pas autoriser les manipulatrices enceintes à entrer dans la salle d'examen. Toutefois, dans certains cas, il peut être envisagé de les laisser à la console, en prenant des mesures de sécurité appropriées pour réduire au minimum leur exposition aux champs magnétiques.


Conclusion


Il est primordial de bien comprendre les risques liés à l'utilisation de l'IRM chez les femmes enceintes et les manipulatrices enceintes. En tant que professionnels de la santé, notre responsabilité est de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de nos patients et de nos collègues. En suivant les recommandations en matière d'exposition aux champs magnétiques et en évitant les expositions inutiles pendant le premier trimestre de la grossesse, nous pouvons garantir que l'IRM reste un outil précieux et sûr pour le diagnostic médical, tout en protégeant la santé des femmes enceintes et de leur bébé.

Veuillez noter que les informations fournies dans cet article sont basées sur les données scientifiques et les réglementations en vigueur à la date de rédaction. Il est important de consulter les ressources officielles et de se tenir informé des mises à jour et des directives spécifiques

351 vues0 commentaire

Comments


bottom of page